Guilde Les Lames de Saalanthyr - WoW Index du Forum
 
 
 
Guilde Les Lames de Saalanthyr - WoW Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Deatha, c'est qui ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Guilde Les Lames de Saalanthyr - WoW Index du Forum -> Bienvenue -> La Cave à Pépé
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Deatha
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2012
Messages: 168

MessagePosté le: Mar 20 Nov - 11:27 (2012)    Sujet du message: Deatha, c'est qui ? Répondre en citant

Bah moi !

Pour résumer, je pourrais dire :

1/ La chef suprême de la guilde ! Mouhahaha !

2/ Celle qu'il ne faut jamais suivre sous peine d'être plusieurs à se perdre,

3/ Celle qui teste, volontairement ou pas, toutes les boulettes à ne pas faire en donjon ou en raid (même si on est trois à le faire^^),

4/ Celle qui fait des transferts dans le vide du genre en bas de la canonnière de Corne Noire ou dans la lave aux pieds de Nefarian ou en dehors de la plateforme du roi Lich,...

5/ Plus sérieusement, celle qui ne supporte pas le manque de respect envers les autres membres de la guilde, les incivilités au volant et les araignées,

6/ Celle qui aime la bonne bière et les jeux débiles genre Munchkin,

7/ Celle qui supporte les blagues nulles de tous les autres membres et qui parfois se prend de fou-rires pendant 10 minutes toute seule en les entendant.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 20 Nov - 11:27 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lackh


Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2012
Messages: 58

MessagePosté le: Mar 20 Nov - 17:09 (2012)    Sujet du message: Deatha, c'est qui ? Répondre en citant

On remarquera que la pan littéraire du couple est tenu par celui qui envoie des phéromones mâles ^^
_________________
"Qu'importe qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils me craignent!"



Revenir en haut
Arkayn
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2012
Messages: 61
Localisation: Dissimulé dans les ombres

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 08:12 (2012)    Sujet du message: Deatha, c'est qui ? Répondre en citant

Hmmmm, tu n'as pas encore vu de quoi elle est capable de ce côté là.

Comme disent les Ents :"Brouraroum, ne soyez pas trop hâtifs" xD
_________________
"Ne craignez pas les ténèbres, craignez plutôt ce qu'elles dissimulent..."


Revenir en haut
Lackh


Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2012
Messages: 58

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 13:24 (2012)    Sujet du message: Deatha, c'est qui ? Répondre en citant

Mais je blagouille Arkayn! je blagouille
_________________
"Qu'importe qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils me craignent!"



Revenir en haut
Takenoko


Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2012
Messages: 71

MessagePosté le: Mer 21 Nov - 13:37 (2012)    Sujet du message: Deatha, c'est qui ? Répondre en citant

à coté de vos proses et œuvres littéraires je vais me sentir bien minuscule^^"
_________________
S'il suffisait de s'installer en position du lotus pour accéder à l'illumination, toutes les grenouilles seraient des bouddhas. Louis Pauwels


Revenir en haut
Deatha
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2012
Messages: 168

MessagePosté le: Jeu 22 Nov - 17:41 (2012)    Sujet du message: Deatha, c'est qui ? Répondre en citant

I.


Alors que, perdue dans ses pensées, Renée, propriétaire de la Taverne des Pendus, essuyait et rangeait tranquillement ses chopes, celle-ci entendit des pas se diriger dans sa direction.   
   
« Bonjour aubergiste, je souhaite une chambre pour une dizaine de jours. »    
   
Elle releva la tête et aperçut face à elle une silhouette dissimulée sous une cape et une large capuche. Les doigts décharnés dépassant des gants usés ne laissaient aucun doute quand au fait qu'elle avait à faire à un reprouvé. Un? Non une, la voix était rauque mais tout de même celle d'une « femme ».   
   
« Serais-tu sourde? »   
   
« Non madame ».   
   
Elle sortit un vieux registre poussiéreux qui traduisait la fréquentation de l'établissement.   
   
« A quel nom dois-je inscrire la réservation? »   
   
« Denn...non Deatha, inscrit D.E.A.T.H.A. »   
   
Renée prit lentement sa plume et se mit à inscrire le nom de son hôte.   
   
« Je suis exténuée, empresse-toi de me montrer ma chambre aubergiste. Je te règlerai demain.»   
   
« Je vous demanderais de régler dès aujour... »   
   
L'aubergiste ne put terminer sa phrase. Elle devint comme paralysée, un froid glacial traversant son corps. Elle était dorénavant dans l'incapacité de prononcer un mot ou bouger ne serait-ce qu'un cil. A cet instant, la capuche de la mage glissa doucement sur ses épaules. Elle put apercevoir ses yeux jaunes la fixant d'un regard insistant.   
   
« Je te dis que je payerai demain! Mettrais-tu ma parole en doute, aubergiste? »   
   
L'expression du visage de la réprouvée devint moins sévère et l'aubergiste put répondre :   
   
« Euh...oui...enfin non...je vais vous accompagner madame. »   
   
Elle monta l'escalier, suivie de sa cliente, et se dirigea vers une chambre miteuse.   
   
« Voilà, c'est ici. Puis-je savoir ce qui vous amène dans les clairières de Tirisfal? »   
   
« J'ai quelques affaires à régler et un rendez-vous important demain. Tu me parais bien curieuse aubergiste. »   
   
« Je vous laisse, bonne nuit madame. Au fait, je me nomme Renée.»   
   
« Bonne nuit, aubergiste. »   
   
II.   
   
De rares rayons de soleil commençaient à percer la brume épaisse des clairières lorsque Renée, déjà à la tâche derrière son comptoir aperçut la réprouvée passer la porte de l'auberge.   
   
« Vous êtes bien matinale madame. Il fait à peine jour. »   
   
« Bonjour aubergiste. J'avais une course à faire. »   
   
Elle se dirigea vers l'escalier puis se retourna et lança un objet à la serveuse. Cette dernière, surprise, manqua de le laisser tomber au sol. Elle avait dans les mains une étoffe en tisse-mage, pliée autour d'un objet dur.   
   
« Voilà pour le règlement aubergiste. »   
   
La mage prit la direction de sa chambre. L'aubergiste observa l'étoffe, humide et rougie. Elle ne souhaitait pas en connaître la raison. Elle ouvrit le morceau de tissu et découvrit une pierre. Il y avait là largement de quoi régler le séjour de sa cliente. Renée sourit, jeta l'étoffe et alla se laver les mains avant de se remettre à son travail. Elle ne revit pas la réprouvée de la journée.   
   
III.   
   
Le soir venu, elle entendit une porte à l'étage. Mais qu'avait-elle fait de sa journée? Des pas se dirigèrent vers LE bureau.   
   
La réprouvée aperçut le vieux Troll au fond de la pièce. Elle s'avança vers lui et l'observa. Elle répondit à son signe de tête en faisant de même et prit place dans le fauteuil en mauvais état.   
   
« Hum, bien, commencez par vous présenter je vous prie. »   
   
« On me nomme Deatha depuis...vous savez quoi. Autrefois, je répondais au nom de Dennissa mais c'était il y a bien longtemps, à l'époque où je n'étais qu'une jeune bourgeoise promise à un fils de marchand et à un avenir luxueux. Mon père était un alchimiste renommé dans le royaume de Lordaeron mais notre fortune ne pouvait provenir que des potions classiques. Nous dirons qu'il avait certaines connaissances. Vint ensuite la peste et ...vous ne pouvez pas comprendre cela, Troll! » La reprouvée marqua une pause un court instant, ses yeux s'assombrir, fixant son interlocuteur puis elle reprit :  « Lorsque les pouvoirs du Roi Liche se sont affaiblis, j'ai pu enfin me défaire de son influence. J'ai retrouvé la trace de ma famille. Celle-ci avait pu échapper à la Peste et s'était enfuie vers le sud pour trouver refuge à proximité d'Austrivage. Voyant mon nouvel état, les miens me renièrent et j'ai donc pris la direction de Fossoyeuse. Nombreux souvenirs reviennent peu à peu et c'est ainsi que je me suis remémorée des noms d'amis de mon père que j'avais pu apercevoir étant plus jeune. Je suis depuis en contact avec certains d'entre eux, je leur rends quelques petits services comme régler des contentieux dans des zones qui leur sont difficilement accessibles ou fournir certains matériaux rares. Je pense que vous en savez assez à mon sujet. »   
   
La réprouvée fronça les sourcils. Le Troll enchaina, ne laissant aucune expression transparaitre sur son visage.   
   
« Quelles sont vos motivations? »   
   
« Mes motivations sont claires. Je me suis fait quelques ennemis un peu partout. Je commence à avoir quelques difficultés à poursuivre mes activités seule. De plus, les commandes sont croissantes et je ne peux toutes les honorer. J'ai entendu parler de vous. Je me dis que vous aurez peut-être quelque chose à m'apporter. Pour faire court, j'ai besoin d'un lieu où je pourrais m'installer ainsi que de contacts afin de me procurer des ressources. Vous savez ce que c'est, l'or demande toujours plus d'or. »   
   
« Où et comment avez-vous entendu parler de nous? »   
   
« Un de mes vieux fournisseurs de pierres précieuses m'a glissé quelques rumeurs à votre sujet. J'ai donc cherché des informations dans les bas-fonds de ma capitale. On entend beaucoup de bruits de couloirs, certaines choses saugrenues même. Si vous êtes aussi organisés que vous semblez paraitre, nous pourrons certainement nous entendre. Sinon, dites-le moi de suite et je reprendrai ma route seule. Évidemment, vous ne m'aurez jamais vue et n'aurez jamais entendu parler de moi.»   
   
La réprouvée affichait un regard menaçant, ce qui ne semblait pas perturber le troll.   
   
« Qu'êtes-vous en mesure de nous apporter? »   
   
« Ne comptez pas sur moi pour vous donner les noms de mes clients mais mes contacts peuvent vous être utiles...par mon intermédiaire pour le moment. Je peux fabriquer et fournir des bijoux, si vous n'êtes pas trop regardant sur la provenance des ressources. J'ai également un « don » pour faire parler les gens. » La mage sourit légèrement. « J'ai certains arguments qui peuvent s'avérer concluants. De toute façon, l'or guide mes pas. Je suis prête à presque tout pour arriver à mes fins.»   
   
« En avons-nous terminé? »   
   
Le troll hocha la tête et continua à prendre des notes. La réprouvée se leva et quitta la pièce sans dire un mot de plus, en direction de l'escalier. Arrivée au rez de chaussée, elle s'arrêta devant la porte et sans même se retourner :    
   
« A demain aubergiste. Et dépoussière-moi cette chambre je te prie.»   
   
Elle sourit intérieurement et sortit.   


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:59 (2018)    Sujet du message: Deatha, c'est qui ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Guilde Les Lames de Saalanthyr - WoW Index du Forum -> Bienvenue -> La Cave à Pépé Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com